Voyage, quel matériel photo choisir?

Le départ approche et vous vous êtes enfin décidé à prendre des photos mémorables pour ce séjour qui s’annonce unique. Votre choix d’appareil photo effectué, vous vous demandez s’il ne serait pas utile de compléter votre achat par quelques accessoires bien pratiques.

Le problème avec la photographie c’est qu’il existe des équipements pour tout. Tous ont une utilité, certes. Cependant, se charger comme un mulet est le meilleur moyen de ne pas avoir le courage de prendre votre équipement au moment crucial.

Voici quelques conseils vous permettant d’emporter avec vous le strict nécessaire en fonction de vos besoins photographiques.

 

Les objectifs

Un appareil c’est bien, avoir l’objectif qui colle à la situation c’est mieux. Il n’existe pas d’objectif parfait, et malheureusement un objectif versatile, lumineux, peu encombrant et pas cher (10-400mm, f1.8 constante pesant 500g), cela n’existe pas. Passé cette considération, la première question que vous devez vous poser est l’encombrement. « Puis-je me permettre d’emporter deux voire trois objectifs ? Aurai-je vraiment le temps et l’opportunité d’intervertir les objectifs et tout de même de saisir l'instant ? » Si vous prévoyez de faire un safari, clairement un zoom puissant sera indispensable. En revanche si vous vous contentez de paysages naturels ou bien urbains, un grand angle ou un objectif standard du type 24-70mm (équivalent format 35mm) sera parfait.

Généralement, les focales fixes (sans zoom) ont l’avantage de fournir une qualité d’image supérieure. Le classique 35mm sera donc un très bon choix et est généralement peu encombrant. Pratique pour mettre à l’aise votre sujet ou prendre des photos en toute discrétion. Contrairement aux préjugés, on s’habitue vite à l’absence de zoom qui nous force à nous déplacer et trouver le meilleur angle. Les photos n’en sont que plus belles.

Les zooms de type 24-135mm (équivalent format 35mm) sont aussi de bonnes options, souvent au détriment de l’image cependant. Ne vous attendez pas au plus beau piqué et à un rendu d’image époustouflant. Tout dépend donc de vos ambitions et de votre destination.

Notez aussi que les objectifs grand angle si pratiques pour photographier la nature, ne seront pas adaptés si vous envisagez aussi de faire des portraits.

 

Les filtres

Utiles ? Oui définitivement mais pas pour toutes les situations.

Les objectifs sont aujourd’hui traités pour résister aux UV. Mettre un filtre de protection est une bonne idée si vous voulez éviter tout risque de choc et d’abîmer votre précieuse lentille.

Le filtre polarisant est utile dans les situations de forte luminosité ou si vous prévoyez de photographier des paysages fort réfléchissants. Le filtre polarisant fournit de beaux effets si vous photographiez des cumulus bien blancs dans un ciel bleu, ou encore une rivière éclairée par le soleil. L’inconvénient est qu’il laisse rentrer moins de lumière dans votre boitier. A conseiller, oui, mais si vous voulez limiter votre encombrement alors vous pourrez vous en passer.

Le filtre gris neutre est en revanche un indispensable si vous prévoyez de photographier des paysages naturels. L’idéal est le filtre gris neutre variable (ND2-ND400) qui vous permettra de réaliser en pleine journée des expositions longues de cascade, fontaine ou rivière.

De façon générale et pour tous les filtres, si vous le pouvez, ne prenez pas le premier prix. La qualité d’image pourrait être altérée. Quel dommage si vous aviez  investi dans un objectif haut de gamme (et hors de prix)…

 

Le trépied 

Tout à fait utile. Si vous pouvez en mettre un dans vos bagages, allez-y. En journée et par forte luminosité ce dernier ne sera pas forcément indispensable. En revanche, dès que vous sortez le matin, ou le soir dans des conditions plus sombres il deviendra un « must have ». A vous de voir donc à quel moment de la journée vous prévoyez de réaliser vos clichés. Mais tout photographe vous dira que la plus belle lumière est à trouver à l’aube ou au crépuscule.

 

Le flash

Soyons pragmatiques. Votre appareil est sûrement déjà équipé d’un petit flash intégré. Le bon gros flash cobra est très utile si vous souhaitez compenser un contre-jour ou bien réaliser des photos d’intérieur de qualité. En revanche, si vous réalisez principalement des clichés en extérieur ou n’avez pas l’intention de pratiquer le portrait d’intérieur, vous pourrez vous en passer.

 

La télécommande filaire ou bluetooth

Elle permet notamment de réaliser vos prises de vues à distance et donc d’éviter de faire bouger votre appareil lors du déclenchement. Un tel accessoire peut dans la plupart des cas être remplacé par le retardateur. Il est aussi souvent possible de configurer votre appareil afin de dédier une touche d’accès rapide à cette fonction. Sauf si vous avez besoin d'être dissimulé (photographie animalière par exemple) ou que vous estimez que le retardateur gâcherait l’instant, vous pourrez donc vous en passer.

 

Le kit de nettoyage

Tout à fait utile. Au minimum, nous recommandons d’emporter partout avec vous un petit chiffon nettoyant ainsi que de mettre une petite pompe à poussière dans vos bagages afin de nettoyer le capteur le soir, ou avant un changement d’objectif.

Il existe une multitude d’autres accessoires pour nettoyer votre matériel. A vous de voir ce que vous préférez utiliser. Sachez aussi que les professionnels nettoient parfaitement les capteurs pour un prix raisonnable. Recommandé si l’on ne veut pas prendre de risques inutiles avec des sprays et fluides dont on ne maitrise pas forcément l’usage.

 

La bagagerie

Une sacoche d’appareil c’est pratique mais peut vite devenir encombrante et inesthétique. L’idéal est de pouvoir porter votre appareil au cou ou, s’il est lourd avec une courroie d’épaule. Pour le transport, des sacs à dos très bien faits permettent maintenant de combiner transport de matériel photo et aussi d’affaires personnelles. A vous de voir lequel conviendra le mieux à vos besoins en fonction du matériel que vous aurez décider d’emporter avec vous.

 

Conclusion 

Tout dépend de vos besoins, vos ambitions et de votre budget. N’emportez pas trop. Plus votre matériel sera polyvalent et léger, plus vous oserez le prendre partout avec vous. Les plus beaux clichés sont effet souvent les plus inattendus. 

Aucun commentaires pour l'instant.

Laissez un commentaire !

Déjà inscrit ? Se connecter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.